Bibi Lolo s’en est allé

12'

On les appelle « les Daniels ».

Cela sonne comme un duo de variétés dans une tournée de province, et pourtant…

Quiconque a croisé le chemin des Daniels n’a pu qu’être frappé par leur humanité, leur talent fou, leur générosité, leur simplicité, leur culture, immense, leur éclectisme, leur courage, leur sensibilité, leur capacité de travail, leur dévouement, leur puissance créatrice, leur sens du collectif et de l’engagement, leur lucidité, leur intelligence, leur gaieté, leur enthousiasme, leurs paroles, leurs voix, leur sourire, leur rire.

Revenus dans leur ville natale après une riche et brillante carrière, les Daniels ont rencontré le Non-Lieu : cela devait arriver, ils ont un attachement sans borne pour cette ville de Roubaix et ce territoire du Nord dont le Non-Lieu travaille à défendre la singularité. Et puis l’usine Cavrois est aussi « l’usine à m’mère » disait Daniel, né dans une cour pas loin. Leurs idées, leurs propositions ont donné à l’association une dimension nouvelle : le banquet des cheminées le 1er mai, le dimanche à l’usine, Bibilolo,… c’est eux !

Des Daniels reste Danièle, mais avec elle et toute la force de notre amitié profonde, nous nous attacherons à faire vivre « les Daniels ».

Qui ne connaît pas Roubaix ne connaît pas la France, disait souvent Daniel.
Qui ne connaît pas les Daniels ne connaît pas Roubaix.

O.M./ LNL

 

image 57x57